Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2017

?

La créativité, je vais te dire c'est quoi, moi, la créativité, la créativité c'est être prêt à souffrir pour que les choses aillent mieux, c'est ça, la créativité.

Je te donne un exemple, mon dentifrice, moi, c'est Colgate, « Cavity Protection Contre la Carie », c'est ce qui est écrit sur le tube, je prends la sorte qu'ils appellent « Regular », c'est-à-dire « Populaire », en français, comme si « À la menthe » ça pouvait pas être une « saveur » populaire, etc., bref, avec Colgate tu es correct, parce que sur le tube ils disent « Protection PROUVÉE contre la carie pour des dents plus solides » et je vois pas pourquoi ils nous mentiraient, finalement, mais c'est pas ça, l'important, l'important c'est que j'achète le Colgate au lieu d'une autre marque parce que quelqu'un, quelque part, s'est un peu forcé le cul, un beau jour, et qu'il a étudié comme il faut la question du tube de pâte à dents et qu'il a fini par se dire : « Il y a un petit problème avec les tubes de pâte à dents, c'est le bouchon, il faut que tu enlèves le bouchon, après il faut que tu le mettes quelque part, le bouchon est rond, il roule, il tombe dans le trou du lavabo, tu l'échappes dans la toilette, tu le dévisses, tu le revisses quand tu as fini, bref, c'est l'enfer, il faudrait que tu puisses ouvrir le bouchon sans que tu sois obligé de l'enlever, je vas essayer de faire ça, moi, un bouchon que tu peux enlever, si tu veux l'enlever, mais aussi que tu peux laisser là si tu veux pas l'enlever, c'est assez simple, en fin de compte, j'ai juste à faire un bouchon dévissable, mais avec une partie qui s'ouvre et qui se ferme sans que tu aies besoin d'enlever le bouchon à chaque fois que tu te brosses les dents », et ça a marché, son affaire, il a réussi, le gars, il a inventé le bouchon avec comme une sorte de petit couvercle qui s'ouvre et qui se ferme et qui est pris après le bouchon, et je trouve ça vraiment pratique, moi, une fois que tu as commencé à t'habituer avec le bouchon ouvrable et refermable, il y a aucune raison au monde pour que tu continues à te faire chier tout le reste de ta vie avec les bouchons que tu dévisses et que tu revisses, c'est pour ça que j'achète cette marque-là, moi, au lieu d'une autre marque de pâte à dents.

C'est ça qui est ça.

Bon ben, je pense que j'ai fini, j'ai dit ce que j'avais à dire, j'ai rien à rajouter.

Qu'est-ce que je fais ?

Je peux pas m'arrêter là, d'habitude je fais trois pages, là j'ai pas fait mes trois pages, j'en ai même pas fait deux...

Dans Céline, Louis-Ferdinand Céline, l'écrivain, pas Céline Dion la chanteuse à la marde, il y a un passage, dans « Voyage au bout de la nuit », je pense, c'est des soldats de la Première Guerre mondiale, il y en a un les autres se mettent à le traiter de fif parce qu'il transporte une brosse à dents avec d'autres affaires dans une boîte en métal, c'est une indication intéressante, ça veut dire qu'avoir une brosse à dents vers 1914 c'était encore une curiosité, d'ailleurs on sait pas avec quoi ceux qui se brossaient les dents à cette époque-là se les brossaient, c'est un petit détail, mais dans les films russes des débuts de la Révolution tous les pauvres dans les scènes d'émeute c'est des édentés qui devaient forcément jamais se brosser les dents, c'est comme les scènes de salle de cinéma dans les films d'une certaine époque, la première affaire que tu remarques c'est que tout le monde fumait dans les cinémas, aujourd'hui ils nous mettent des photographies de monstres sur les paquets de cigarettes pour nous écœurer, des photos de monde que les dents leur pourrissent dans la bouche, d'après moi ça veut dire rien qu'une affaire, c'est que ou bien les cigarettes étaient beaucoup moins dangereuses pour la santé autrefois, ou bien la pâte à dents est beaucoup moins bonne aujourd'hui, mettons.

Lundi 12 janvier 2004

 

Écrire un commentaire