Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2017

MANGE DONC DE LA MARDE !

Les Européens, ils flippent, ils en reviennent carrément pas. « Ah, ces Américains ! Ils sont quand même incroyables, ces mecs ! Voilà-t-il pas qu'ils ont développé et perfectionné un spécimen d'être humain qui, c'est bien le cas de le dire, avait jamais pris des proportions semblables avant eux autres : l'enfant obèse ! »

C'est exact, mais moi je dirais les choses un petit peu plus simplement, peut-être : adultes, enfants, vieillards, greluches, l'obésité j'ai aucune pitié pour ça, moi !

La chose est assez simple, finalement. Essaye juste de t'empiffrer rien qu'un petit peu moins, câlisse de cochon, tu vas peut-être avoir un peu moins l'air d'un hostie de baril, tu penses pas ?

Arrête de bourrer tes enfants de marde ! Arrête de les encourager à se bourrer de marde ! Arrête de les encourager à se bourrer de marde en te bourrant de marde devant eux autres et avec eux autres ! Le manger, c'est pas un jouet ! C'est pas un passe-temps non plus !

- Je comprends pas, j'ai un cancer des poumons, pourtant j'ai passé ma vie à fumer des cigarettes !

- Ils vont me couper les deux jambes, j'ai le diabète, comment ça se fait, docteur ?

- C'est bizarre, non seulement j'ai gardé ma taille de jeune fille mais je l'ai quadruplée !

Tu deviens pas obèse en bouffant de la luzerne et du raisin vert à toute heure du jour et de la nuit ! Mange un peu moins et mange un peu mieux, hostie d'idiot, tu vas finir par maigrir, même si c'est pas ce que tu veux, ça finit là !

Chose certaine, ils viendront pas me remplir comme un tonneau de marde, moi ! Les oies peuvent pas se défendre contre le gavage, moi ils m'auront pas, moi, ces hosties de chiens-là !

La bouffe, c'est une industrie. C'est quoi, une industrie ? C'est des enfants de chienne en cravate qui sont là pas pour « créer des emplois » mais pour faire la passe et se remplir les poches le plus facilement et le plus vite possible ! Comment ? En te dressant comme un âne à consommer n'importe quelle hostie de marde !

Toi, tu fais quoi ? Tu collabores ! Avec ta misérable progéniture en plus, la morve au nez, la marde au cul !

La grosse Dion qui se sert de son obésité notoire de grosse torche pleine de marde pour faire la passe et se remplir les poches en annonçant à tours de bras le pain « Marde », c'est pas une conspiration pour encourager le pauvre monde à se bourrer de marde, ça, non ?

Nabisco et tous ces bandits-là, ça œuvre pas exactement dans le philanthropique, à ma connaissance !

L'industruie forestière saccage les forêts ? L'industruie poissonnière saccage les poissons ? L'industruie alimentaire te saccage, toi !

Quatre-vingt pour cent de ce qui est vendu dans les épiceries, c'est bon pour la poubelle ! C'est qui, la poubelle, tu penses ? C'est toi, moron sans fond ni retenue !

Quand le radium a été découvert, l'Industruie s'est mise à vendre une boisson au radium ! Véridique ! « Le breuvage de l'Avenir ! » Le monde buvaient ça, ils devenaient radioactifs !

Mangez donc d'la marde,

Mangez-en souvent !

C'est bon pour l'haleine,

Ça nettoye les dents !

- On s'en va manger à « La Cage aux Porcs », c'est un restaurant où ça bouge !

- ?

Bref, le mode de vie américain c'est la mentalité « buffet à volonté » élargie à toute une culture, à toute une vision du monde, à toute une civilisation, quelque chose comme : trop, ça sera encore jamais assez !

Bien manger, c'est un geste politique, c'est ce que je dis, moi !

- Fuck you, Chose ! Il nous reste du pétrole en masse ! En plus on a du Coke encore pour toute l'éternité si on en veut ! On est libres, Chose !

Samedi 13 décembre 2003

 

09/12/2017

C'EST PAS DES FARCES

- As-tu vu ça, toi, les annonces de l'agence Re/Max à la télévision ? Sept cent cinquante mille visiteurs par mois, ils disent !

- Vingt-cinq mille visiteurs par jour, ça doit pas être reposant !

*

- Apple, ils font de l'informatique, c'est ça ?

- Oui, c'est à peu près ça.

- Bill Gates aussi ?

- Oui.

- Pourquoi Bill Gates tout le monde dit que c'est un écœurant et pas Apple ?

- Apple, c'est moins gros.

*

- Les vieux, moi, ça m'énerve, on dirait qu'ils font exprès pour être comme ils sont, je veux dire vieux.

- C'est vrai, ils pourraient essayer de se forcer un peu, ces tabarnaks-là !

*

- Il faut que tu fumes vraiment beaucoup de marijuana pour que les choses finissent par changer.

- Oui, mais la marijuana, par contre, c'est pas très riche en fibres ni en vitamine B !

*

- La drogue, c'est drôle, c'est quand tu en prends pas que tu te sens pas bien.

- C'est comme la cigarette, moi je fume pas pendant deux heures, j'en peux plus !

*

- Du lait, moi j'achète ça en format de deux litres, je trouve ça pratique, moi, le deux litres.

- Moi j'en bois pas, c'est encore plus pratique !

*

- À la télévision, quand j'étais petit il y avait une émission un peu comme « Star Académie », sauf que c'était pour les amateurs, les enfants, même, ça s'appelait « Les jeunes talents Catelli ».

- Oui, je m'en souviens, tout le monde appelait ça « Les jeunes nouilles Catelli » !

*

- Avec tes enfants, c'est pas pire, au moins tu as pas besoin d'être beau.

- C'est comme être écrivain, mettons !

*

- Ça me fait toujours un peu drôle de voir un nègre dans un banc de neige, je sais pas, je trouve que ça manque de naturel.

- C'est comme moi quand je vois un Chinois qui mange une pizza.

- Mets-en qu'une pizza ça se mange assez mal avec des baguettes !

*

- C'est un gars qui prend l'autobus, il va s'asseoir sans payer, le chauffeur lui dit : « Monsieur ! Monsieur ! Vous avez pas payé ! » Ça fait que le gars lui répond : « Écoute, Chose, mon nom c'est Henri Lecrime et Lecrime ne paie pas ! »

*

- La beauté, ça veut rien dire, c'est le genre de face que la fille a quand tu la baises qui compte.

- Ça dépend comment tu la baises !

*

- Je t'avais pas dit ça, je m'en vas à la chasse en fin de semaine.

- La chasse à quoi ?

- La chasse aux vaches !

*

- Tu trouves pas ça étrange, toi, en France même les aveugles qui vivent là-bas finissent par prendre l'accent français !

*

- Si ça continue comme ça, avec le commerce, les satellites, l'Internet, tout ça, tu vas voir, la terre va finir par devenir mondiale !

*

- L'humour, c'est comme l'intelligence, ça commence dans le cerveau.

- Oui, mais on sait jamais où ça finit.

- Elle est bonne celle-là !

- C'est pas une farce.

Lundi 15 décembre 2003

 

08/12/2017

BLABLA

- C'est assez hallucinant toutes les affaires qu'on peut penser on sait pas pourquoi.

- Oui, l'autre jour, moi, par exemple, je me disais que si Nathalie Pétrowski avait été un homme, personne l'aurait jamais laissée faire.

- Les femmes, il y en a c'est comme si un jambon se mettait à courir devant toi.

- Une chose que je me demande, c'est : une idée banale, est-ce qu'on peut vraiment appeler ça une « idée », ou est-ce que c'est juste une « banalité » ?

- C'est mieux de consommer moins mais de consommer moins de marde.

- Une femme stérile qui arrive à la ménopause, ça donne quoi, il se passe quoi ?

- Moi, c'est sûr que je suis fécond, je suis pas une femme, je suis TOUJOURS fécond, moi !

- Si tu fais un faux numéro de téléphone et que quelqu'un répond, il me semble que c'est pas vraiment un « faux numéro », ça, non ?

- C'est pas Jean-Paul Sartre qui a dit : « L'argent, c'est les autres », c'est moi.

- Les gens qu'on connaît depuis très longtemps se manifestent en général le plus au moment du passage des saisons, mais pas toujours.

- Quand on a des amis, il faut s'en méfier, ils finissent toujours par se venger.

- Le meilleur titre de chanson que j'ai entendu dans toute ma vie, c'est « Careful With That Axe, Eugene » de Pink Floyd.

- J'aimerais avoir de la santé juste pour pouvoir les enterrer toute la gang, ces hosties-là !

- Plus tu es riche, plus tu as des choses, il y a pas de gens riches qui ont pas beaucoup de choses, même que souvent les riches ont plusieurs MAISONS.

- Il y a rien au monde qui me fait plus chier que quelqu'un qui commence une phrase en disant : « Écoutez... »

- Tout le monde l'a oublié ou bien personne y pense jamais, mais à l'époque le twist ça a été une vraie révolution, c'était la première fois que le monde avaient le droit de bouger en dansant, après ils ont inventé toutes sortes d'autres danses mais ça a pas marché, le monde se sont mis à danser n'importe comment.

- Lise Payette, moi je me dis : mieux eût valu un vrai homme.

- Jorane, même son nom veut rien dire.

- Je suis comme tout le monde, moi, c'est juste que j'ai des drôles d'heures de travail.

- Pourquoi est-ce qu'il faudrait que la vie soit excitante ?

- Je sais pas si ça se dit, mais si ça se dit, c'est vraiment comique : « Je souffre du sida. »

- La démocratie, c'est que le plus fort gagne, le reste c'est de l'égalitarisme.

- Le problème avec le tabac, c'est que ça se fume et que c'est justement la fumée du tabac qui est pas bonne pour les poumons.

- Le « Petit Robert » est pas si petit que ça, finalement, si tu y penses comme il faut.

- Moi, je suis vaguement au courant de tout, ou en tout cas c'est ce que je pense.

- La première fois qu'un Inuit voit un arbre, il doit se dire : « Taaaaaaaabaaaaarnaaaaak ! »

- Quand tu prends de la drogue tout le temps, rien change, tout est toujours pareil, la seule différence c'est que tu es drogué.

- Un rasoir, ça peut durer des années, même si tu changes jamais la lame.

- Une fois, j'ai lu dans une épicerie qui vendait des produits naturels : « Œufs de poules élevées en liberté. »

- L'écrivain portugais Fernando Pessoa disait : « Ce qu'il y a de plus médiocre dans les rêves, c'est que tout le monde en fait. »

- Avec les claviers des ordinateurs, un gaucher qui est pas content, il peut bien aller chier ce gars-là !

Lundi 15 décembre 2003